< Revenir à la liste de textes
+ Proposer un texte

Mémoire collective et transmission de nos anciens

Je vote depuis que je suis majeure afin de participer à la construction de notre société, dimanche dernier, l’enjeu n’a jamais été aussi important. Alors c’est fébrile que je suis allée voter.

Je refuse ce monde de haine et clivant que propose le RN. Ils discriminent les personnes issues de l’immigration qui sont françaises, les émigrés, les femmes et les LGBT+ et n’aideront en rien les personnes qui sont aujourd’hui en difficultés, qui ont du mal à payer leurs factures en fin de mois.

Pour preuve, le patronat préfère voter pour le RN que le Nouveau Front Populaire. Le RN aide davantage les classes aisées que les classes populaires.

Dans nos communes landaises, il fait bon vivre et nous sommes en sécurité. A Bordeaux, les gens ont peu voté RN. Pourtant, ils vivent la mixité. Il faut donc arrêter d’avoir peur des étrangers. Ils apportent plus à la France (participation à notre économie, paiement de leurs impôts, richesse culturelle) qu’ils ne coûtent.

Alors, ils ont tout fait pour vous convaincre et ont réussi mais ne vous trompez pas, ils veulent juste le pouvoir. Comme les autres, vous me direz, oui c’est vrai, mais ce n’est pas la même vision du monde.

Pour les gens de ma génération, les cinquantenaires, avez-vous oublier ce que nous ont raconté nos parents et grands-parents ?

Après la seconde guerre mondiale, ils disaient : « plus jamais ça ! ». Ne l’oublions pas.

Nous avons la responsabilité de ne pas permettre à nouveau à l'Extrême Droite d'arriver au pouvoir.

Christine Denibaud